L’insertion par l’activité économique, comment ça marche?

L’insertion par l’activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle. Cette offre d’insertion repose sur l’emploi salarié, la formation par le travail et l’accompagnement socio-professionnel. Elle a ainsi pour objectif d’accompagner individuellement, de redynamiser socialement et former professionnellement des personnes privées d’emploi.
Les structures qui accueillent le public visé sont des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE). Elles sont au nombre de 4 :

  • les Ateliers et chantiers d’insertion (ACI),
  • les Associations intermédiaires (AI),
  • les Entreprises d’insertion (EI)
  • les Entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI).

Elles sont bénéficiaires d’un conventionnement pluriannuel avec l’Etat.

L’intégration dans une SIAE intervient à l’issue d’un processus qui se décompose en 5 étapes. Elle constitue l’une des clés de voûte de l’IAE.

Il existe différent support d ‘activités, pour Ille et Développement il s’agit de l’entretien des ESPACES VERTS

Qui peut bénéficier d’un contrat sur un chantier d’insertion?

A ce jour, un demandeur d’emploi (sous conditions), un bénéficiaire du RSA, un jeune suivi par WEKER ( mission Locale), une personne sous main de justice, une personne ayant une RQTH (Reconnaissance Qualité Travailleur Handicapé) compatible avec l’activité du chantier d’insertion…

Quel est notre objectif ?

Permettre aux personnes éligibles de prendre ou reprendre une activité salariale à temps partiel dès 26h semaine

Identifier les freins à l’emploi et pouvoir bénéficier d’un accompagnement individualisé permettant la levée de ces derniers (santé, logement, finances, mobilité, justice…)

Vous accompagner vers une sortie durable (CDD, CDI, formation, continuité vers un parcours d’insertion de niveau supérieur…)